Portrait de Aude Segond

Saquinavir : des troubles électrocardiographiques signalés

Allongement de l'espace PR

L'allongement de l'espace PR, témoin de troubles de la conduction, expose à des blocs auriculoventriculaires. Les patients à risque sont ceux ayant un trouble de la conduction préexistant ou ceux prenant des médicaments qui diminuent la conduction auriculoventriculaire. Sont en cause notamment les antiaryhtmiques de classe IA comme l'hydroquinidine (Serecor®) et la disopyramide (Rythmodan®) ou de classe III comme l'amiodarone (Cordarone®), le sotalol (Sotalex®), etc.

S'abonner à RSS - Saquinavir