24.08.17

Une équipe de Toronto a évalué par un questionnaire original (nommé DCE) les préférences des HSH pour les différents nouveaux schémas d’administration de PrEP .

Par Guillaume Gras, CHU Tours
31.07.17

Lors de la phase randomisée de l’étude IPERGAY, la prise médiane de comprimés par les participants était de 15 cp/mois pour une médiane de 10 rapports sexuels par mois. L’objectif d’une sous étude était d’évaluer l’efficacité de la PrEP en cas de rapports sexuels moins fréquents et une prise moindre de TDF-FTC.

Par Guillaume Gras, CHU Tours
31.07.17

Les données portent sur la période entre le 4 Janvier 2016 et le 28 Février 2017 ayant fait l’objet d’un rapport à l’ANSM tous les 3 mois : le nombre cumulé est de 3 405 participants pour lesquels une initiation de PrEP a été réalisée (n = 2 774). 

26.07.17

Cette étude réalisée à l’hôpital Tenon porte sur 337 utilisateurs de PrEP sur la période Janvier 2016 à Janvier 2017. Il s’agit essentiellement d’HSH (94,7 %) d’un âge moyen de 38 ans, avec des antécédents d’IST dans les 2 ans précédents retrouvés chez plus de la moitié (58,2 %) des participants. 

25.07.17

Au Royaume-Uni, 13 % des PVVIH sont séropositifs sans le savoir. Élargir le recours au dépistage reste une priorité.

Par Guillaume Gras, CHU Tours
25.07.17

Après avoir rappelé les avancées des deux dernières décennies dans le domaine de la prévention ( TasP , Circoncision, Vaccins, PrEP sous différentes formes), S. Mc Cormack a fait le point de la situation actuelle dans le domaine de la PrEP.

Par Cédric Avrieux, COREVIH Bretagne

A LIRE SUR LE WEB