04.12.18

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a rendues publiques les données sur l’utilisation de la prophylaxie préexposition ( PrEP ) en France pour la période de janvier 2016 à juin 2018.

Par Charles Roncier, vih.org
01.12.18

Comment inciter les populations les plus exposées à avoir recours plus souvent au dépistage VIH? A Paris, l’association «Vers Paris sans Sida» va expérimenter à partir du deuxième trimestre 2019 la gratuité des sérologies réalisés en laboratoire privés, en partenariat avec la caisse primaire d'assurance maladie, et distribuer près de 12 000 autotests.

Par Charles Roncier, vih.org
21.11.18

Nous vivons une révolution. La lutte contre le sida et la vie avec le VIH ont changé. Ces dernières années, d'immenses progrès scientifiques ont réalisés; trop vite parfois par rapport aux idées reçues que beaucoup gardent à l'encontre du VIH et de la prévention. C'est pour cela que le Crips Île-de-France et Vih.org se sont associés, pour la seconde fois, afin de produite une brochure d'actualisation des connaissances grand public, à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida.

12.11.18

Découvrez le nouveau portail de prévention du VIH "Prévenir pour l’avenir". Retrouvez les services Janssen ainsi que des informations et actualités sur la maladie.

Par janssen
22.10.18

Le nombre d’infections récentes par le VIH chez les hommes homosexuels et bisexuels en Nouvelle-Galles du Sud, l’état le plus peuplé d’Australie, a diminué de près d’un tiers grâce à la prophylaxie pré-exposition, la Prep .

Par Charles Roncier, vih.org
21.09.18

L’étude ANRS Prévenir a déjà inclus plus de 1500 volontaires et en cherche encore autant. Les excellents premiers résultats de cette étude devraient convaincre celles et ceux qui cherchent à intégrer un protocole de prophylaxie préexposition (Prep) : Aucune contamination n’a été constatée depuis le début de l’étude. 

Par Charles Roncier, vih.org
27.07.18

L’accès à la Prep se développe de manière inégale et lentement. Au-delà des messages qui doivent être adaptés, la solution pourrait se trouver dans la multiplication des modes de dispensation. 

Par Christelle Destombes, Vih.org