23.06.17
«Faisons de Paris la ville de l'amour sans sida»

Dans le cadre du projet «Vers Paris Sans sida», l’association éponyme lance une campagne de lutte contre l’épidémie de VIH en partenariat avec la Ville de Paris. Elle sera diffusée du 28 juin au 26 juillet par affichage et sur les réseaux sociaux.

Par Charles Roncier, vih.org
23.06.17

Alors que la Ville de Paris lance une campagne "Vers Paris sans Sida ", l'ANRS annonce le démarrage de son étude PREVENIR (Prévention du VIH en Ile-de- France).

Par ANRS, France Recherche Nord&Sud Sida-HIV Hépatites
31.03.17

La Haute autorité de santé (HAS) a publié le 24 mars de nouvelles recommandations pour la mise à jour la stratégie nationale de dépistage. Elle a également publié un avis de sa Commission de transparence, assez surprenant, sur le Truvada® en Prep .

Par Charles Roncier, vih.org
21.02.17

L’anti-rétroviral utilisé en Prep pourra dès le mois de mars 2017 être prescrit dans cette indication dans le cadre de l’extension de son autorisation européenne de mise sur le marché ( AMM ). Jusqu’à présent, le Truvada® pouvait être utilisé en France dans le cadre de la Prophylaxie pré-exposition grâce à une recommandation temporaire d’utilisation ( RTU ).

Par Charles Roncier, vih.org
17.02.17

"If you can make it there / you’ll make it everywhere" — Le flamboyant Dr Demetre Daskalakis est venu présenter comment une action collective peut renforcer le contrôle de l’épidémie du VIH à New-York… et pourquoi une telle réalisation est possible ailleurs.

17.02.17

Pour rappel, l’étude HPTN067/ADAPT est un essai randomisé de phase 2 évaluant la Prep de TDF/FTC en continue ou à la demande chez des femmes en Afrique du Sud et chez des HSH en Thailande et aux Etats-Unis (n=622). 

Par Laurence Morand-Joubert, Hôpital Saint-Antoine (Paris)
17.02.17

Pour rappel, l’essai ANRS 12249 est un essai randomisé en cluster comparant l’impact sur l’incidence du VIH de l’initiation systématique versus l’initiation selon les critères de l’OMS du traitement ARV dans une communauté rurale du KwaZulu Natal (Afrique du sud). Les premiers résultats ont montré un faible taux d’accès au soin après le diagnostic et donc de mise au traitement avec une absence de différence sur l’incidence du VIH entre les 2 stratégies.

Par Laurence Morand-Joubert, Hôpital Saint-Antoine (Paris)

A LIRE SUR LE WEB