Contraints à l’automédication, à l’autoculture ou au marché noir, sans suivi médical ni garantie sur la qualité, les patients demandent « efficacité, sécurité et qualité du traitement ». Inspiré du German Patient Roundtable, le collectif souhaite réunir patients, médecins généralistes et spécialistes, politiciens et citoyens, et proposer des recommandations auprès de l’agence de régulation du cannabis thérapeutique.

Les questions de la prescription, du remboursement, des pathologies concernées, de la distribution, de l’autorisation de toutes formes de préparations issues de la plante et de la formation des professionnels de santé ont émergé lors d’une table ronde début mai.

Pour suivre les débats

https://espoir-impatient.fr