Cette étude menée par l’ANRS, en partenariat avec l’association AIDES, vise à améliorer l’offre de prophylaxie pré-exposition ( Prep ) en Île-de-France dans le contexte de l’initiative Vers Paris sans Sida  et Ile de France sans Sida, et à évaluer l’impact de cette stratégie de prévention sur l’épidémie du VIH /SIDA. Prévenir s’adresse à des sujets adultes à haut risque d’infection par le VIH (hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes; personnes transgenres; hommes et femmes hétérosexuels; travailleurs et travailleuses du sexe (relations sexuelles en échange d'argent, de drogues, logement, nourriture), séronégatifs pour le VIH et exposés par leurs pratiques sexuelles à un risque élevé d’infection par le VIH.

Les inclusions continuent donc et peuvent intéresser un grand nombre de personnes, l’étude étant en effet ouverte aux hommes et aux femmes, cis et transgenres, contrairement à l’étude ANRS Ipergay. Dans certains centres parisiens participants, il reste ainsi possible d’obtenir un rendez-vous en une semaine, alors que la demande est très tendue dans les autres dispensaires Prep. Les inclusions continuent jusqu’en 2019. 

L’objectif principal de l’étude est de documenter, au cours de la troisième année de la mise en place de l’étude, une réduction du nombre de nouvelles découvertes d'infections par le VIH en Île-de-France. L’étude espère montrer une réduction d'au moins 15% de ce nombre. 

Pour plus d'information, trouver un centre d’inclusion et participer à l’étude, rendez-vous sur le site de l’étude: 

 A lire également