L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a déclaré le 12 février 2018 que «des pistes pour la mise à disposition d’autres spécialités de benzathine benzylpenicilline sont toujours à l’étude».

En novembre 2017, l’ANSM avait alerté sur la rupture de stock pour l’un des dosage de Benzathine benzylpénicilline Sandoz pour au moins six mois à compter de début décembre 2017 (celui à 2,4 MUI). L'autre dosage (1,2 MUI) n’est pas encore en rupture de stock mais le risque existe.

Face à l'épuisement des stocks de produit Sandoz* 2,4 MUI, l’Agence a autorisé au mois de janvier 2018 l'importation de volumes importés correspondaient à quatre à six semaines de stock de Retarpen* 2,4 MUI, une spécialité identique provenant de République tchèque (également commercialisée par Sandoz).

Face à cette situation tendue, les deux dosages de Benzathine benzylpénicilline Sandoz sont uniquement disponibles dans les pharmacies à usage intérieur (PUI) des établissements de santé et dans les centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic ( Cegidd ). Ils ne sont plus disponibles dans les officines de ville.

A lire