En 2017, le VIH est toujours bien présent, et pour espérer le battre, il faut que nos connaissances à toutes et tous soient continuellement mises à jour. 

Cette révolution que connait à l'heure actuelle la prévention, c’est celle de la création d’un éventail d’outils de prévention qui s’offre désormais permettant à chacun d’adapter sa prévention à son mode de vie, ses pratiques sexuelles, ses réalités. C’est celle du dépistage, au travers du développement du dépistage communautaire et des autotests. C’est celle de la place du traitement dans notre réponse au VIH/ sida , aussi bien pour les personnes séropositives avec le traitement qui est aussi un outil de prévention ( TasP ), que pour les personnes séronégatives avec la prophylaxie pré-exposition ( PrEP ). C’est celle de la vie avec le VIH et une avancée scientifique majeure : une personne séropositive, prenant un traitement efficace qui abaisse la charge virale dans le sang en dessous du seuil de sa détectabilité, ne transmet plus le virus. Cette révolution, c’est celle qui peut nous conduire, si la volonté politique sont présentes, à la fin du sida d’ici 2030. Cette révolution, cela pourrait aussi être celle des mentalités. Les acteurs de la lutte contre le sida l’appellent de leurs vœux.

Une information claire et précise est notre meilleure arme dans la luttre contre le sida. Une information pragmatique qui témoigne de la richesse des progrès accomplis et de ceux qu’il nous reste à accomplir. Une information qui se fonde sur les faits, la science, la recherche, bases de toute action efficace. C’est pour toutes ces raisons que nous avons souhaité produire ensemble ce document:
«Le VIH en 2017: les clefs pour comprendre» (pdf).

Sommaire

  • Les chiffres du VIH en 2017
  • La prévention en 2017 : diversifiée et médicale
  • Vivre avec le VIH
  • Bien parler du VIH
  • Vers la fin de l’épidémie, l’importance du dépistage