L’utilisation d’un médicament pour une indication donnée doit être autorisée par l’agence du médicament, française ou européenne sur la demande de la compagnie qui le produit. Aux États-Unis, le Truvada® a été autorisé en usage préventif en juillet 2012.

Les premières consultations

Depuis le début de l'année, la Prep est désormais disponible dans plusieurs services hospitaliers français (voir la carte ci-dessous). Quelques services parisiens avaient déjà décidé de commencer des consultations Prep dès l'année dernière. Le médicament est pris en charge par la sécurité sociale.

A Paris, le professeur Jean-Michel Molina, chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital Saint Louis à Paris, a ouvert le 10 novembre 2015 en partenariat avec l’association AIDES la première consultation en France proposant le traitement préventif (ou Prep) pour des personnes très exposées au risque d’infection par le VIH . Cette consultation, qui se tient trois fois par semaine, peut prescrire du Truvada®, une fois que les personnes ont effectué un test de dépistage pour être sûr de leur statut séronégatif.

L'hôpital Tenon a ouvert sa consultation le 1er décembre. L'Hôtel Dieu et l’Hôpital européen Georges Pompidou réfléchissent à des conditions de mise en place.

Pour information, une boîte de Truvada® coûte environ 480€ par mois, en usage continu. Un usage à la demande, à l’image des conditions de l’étude iPergay, revient à environ 240€ par mois.

Contacts à Paris

  • La consultation Prep de l'hôpital Saint-Louis : 01 42 49 46 83
  • La consultation Prep de l'hôpital Tenon : 07 62 90 96 27

Carte de France des consultations Prep

(Source : Etienne Fouquay, Aides)

La Prep dans les Centres de dépistages

La loi de modernisation de notre système de santé prévoit que ma Prep soit rendu disponible aux personnes les plus exposées dans les Centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic ( CegiDD ). La publication au Journal officiel de l'arrêté du 7 juin 2016 fixant la liste des traitements préventifs assurés par les centres gratuits d'information, de dépistage et de diagnostic, et de l'avenant à la Recommandation Temporaire d’Utilisation ( RTU ) pour le Truvada dans la prophylaxie pré-exposition au VIH le 10 juin 2016 rend cette mesure effective.

Elle permet la prescription par les médecins expérimentés dans la prise en charge de l’infection au VIH exerçant dans les CeGIDD.

Carte de France des CeGIDD

La Prep sans passer par son médecin

Cette solution, qui contourne la loi française sur la dispensation des médicaments en pharmacie, présente de nombreux risques car elle se fait sans suivi médical.

Certaines personnes commandent sur internet la forme générique du Truvada. Par exemple, le générique TenVir EM de Cipla coûte en ligne 50€ environ. Ce mode d’approvisionnement ne permet pas d’écarter les contrefaçons, et se fait en dépit des règles sur l’importation des produits de santé. D'autres se servent de prescriptions réalisées dans le cadre de traitement post exposition (TEP), enfin certains «recyclent» les comprimés non utilisés par des proches séropositifs.

La Prep dans le reste du monde 

(Source: Carte par le site Internet américain PleasePrEPMe.

Outre la France, la PrEP n’est encore accessible que dans peu de pays :

  • Afrique du Sud, le Kenya et le Zimbabwe
  • Thailande
  • Australie, Nouvelle Zélande
  • Paraguay, le Pérou, le Guatemala, les Etats-Unis, le Canada
  • depuis le 19 mai 2017, la Belgique et l’été prochain en Ecosse. En Angleterre, le National Health Service (NHS) n’a consenti que contrainte et forcée par une décision de justice à ouvrir l’accès à la PrEP, mais ce sera dans le cadre d’un essai qui est encore à l’étude.