Dans une méta-analyse publiée dans Clinical Infectious Diseases, des chercheurs ont passé en revue 109 études pour estimer le risque de transmission mère-enfant du VHC.

Il s'avère que le risque de transmettre le virus au bébé est de 5,8%, et qu'il monte à 10,8 pour cent si la mère est séropositive au VIH . Le VIH augmente le risque de 2,56 fois, plus que tout autre facteur de risque. Plus de 1 enfants sur 20 dont la mère est chroniquement infectée par le VHC sont infectés.

La transmission verticale constitue probablement la première voie de transmission chez ces enfants. Les auteurs ont déclaré que plus de recherches étaient nécessaires pour évaluer les autres risques de contracter l'hépatite C pendant la petite enfance.

Source