Actions et campagnes

> L'Autostoppeur - Sida Info Service & Janssen


> Le Banc - Sida Info Service & Janssen/>

> Mantar, Campagne COCQ-SIDA 2013 «C'est le sida qu'il faut exclure»

> Journée mondiale de lutte contre le sida en Guyane, Toutes les actions sur le site de Sida Info Service.

> Journée mondiale de lutte contre le sida en Guyane, Toutes les actions sur le site de Sida Info Service.

Une dizaine d’organisations internationales dont l’ONUSIDA, la société européenne AIDS Clinical et AIDS Action Europe, ainsi que des structures dans une cinquantaine de pays à travers l’Europe participent à la semaine européenne du dépistage du VIH .

> VIH : en parler, se faire dépister, Sida Info Service

Jeudi matin, AIDES a organisé un happening militant devant le Palais Brongniart à Paris. Une conférence de presse improvisée pour dénoncer les renoncements politiques et réclamer plus de financement pour l’accès aux traitements anti-VIH au Sud.

> 1er décembre: La bourse pour la vie, Séronet.info 

Président de l’association malienne de lutte contre le sida ARCAD SIDA, Aliou Sylla qui est également vice-président de Coalition PLUS était à la manifestation devant le Palais Brongniart à Paris, le 28 novembre. Médecin, militant de longue date de la lutte contre le VIH/sida, Aliou Sylla est intervenu pour évoquer la situation des pays du Sud, les enjeux du refinancement du Fonds mondial de lutte contre le sida et parler de la situation si particulière de son pays : le Mali.

> Aliou Sylla: «Financer la lutte contre le sida n’est pas une dépense, mais un investissement» , Séronet.info 

Initiée dès 2010, la braderie Sol En Si se veut un évènement solidaire et festif, concentré sur deux jours de shopping d’articles pour bébés, enfants et adolescents (1-16 ans) de grandes marques à des prix très abordables (jusqu’à -70%). Une bonne affaire = une bonne action ! Les bénéfices sont intégralement reversés à l’association afin de soutenir ses actions sur le terrain.

> Sol En Si organise la 4ème edition de sa braderie solidaire pour enfants, les 6 et 7 décembre prochains, à la Bellevilloise, Sol En Si. 

L'opération est organisée par la mairie de Paris. Elle va débuter dès demain dans le 18e, puis elle aura lieu dans une dizaine d'autres arrondissements parisiens* à partir du 1er décembre. En tout, 171 800 préservatifs vont être distribués et près de 300 cafés sont partenaires.

> Buvez un café, repartez avec une capote, Metronews.

Le service culturel du CROUS (12 rue de l'Abbaye - 75006 Paris. Métro Saint-Germain-des-Prés) vous invite le 1er décembre 2013 à 18h à une projection du film documentaire "We Were Here" réalisé par David Weissman et Bill Weber.

> 1er décembre : "We Were Here", de nouveau projeté à paris, Séronet.info. 

France 3 diffuse vendredi 29 novembre à 23h10, deux jours avant la journée mondiale de lutte contre le sida, le documentaire «Sida, la guerre de 30 ans»…

> Le sida continue à «tétaniser les télés» mais France 3 lui consacre un documentaire, 20min.fr

En France, alors que ce film renversant [Dallas Buyers Club] est annoncé, on nous raconte encore le sida de La guerre de trente ans comme si nous étions un public qui aurait complètement perdu la mémoire. D'un côté un film américain qui étonne à la fois les vieux séropositifs et le grand public. En France, un documentaire qui ne parle qu'aux jeunes qui n'ont pas connu l'histoire tout en abusant du témoignage des survivants.

> L'histoire du sida, pitoyablement racontée, Minorités.org.

Des étudiants de la faculté de médecine de Caen ont accepté de poser nus avec pudeur pour un calendrier, mis en vente le 29 novembre.

> Contre le sida, des étudiants caennais se dénudent, Tendance Ouest.

Associations et institutions


> Journée mondiale : des défis à relever pour demain, Sidaction.org.


> Sérographie 2013, Inter-LGBT.

A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le VIH/Sida, le 1er Décembre, l’Inter-LGBT appelle à participer à la Marche Inter-Associative contre le sida, qui partira le Samedi 30 Novembre à 18h00 de la place de la République sous le thème « Sida : pas d’entrave à l’accès aux soins ! ». Chaque jour en France, plus de 17 personnes découvrent qu’elles sont séropositives. Parce que les gays, lesbiennes, bisexuel-le-s et trans représentent près de la moitié des nouvelles découvertes de contaminations en 2012 (47%*), l’Inter-LGBT réclame une politique ambitieuse de lutte contre le VIH, qui garantisse un accès aux soins de qualité pour toutes et tous.

> L’Inter-LGBT s’engage pour la Journée mondiale de lutte contre le VIH/Sida et réclame un meilleur accès aux soins, Inter-LGBT.

Les organisations d’aide aux malades sont obligées de réduire leurs programmes et leurs effectifs à cause de la baisse des financements publics et du montant des collectes.

Sida : la santé préoccupante des associations, Libération.

> A l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, les porte-paroles d'Africagay contre le sida interpellent les décideurs quant au respect des Droits de l'Homme.

Peu nombreux étaient ceux qui ont cru que nous réussirions à enregistrer les progrès que nous constatons aujourd’hui. Ces progrès sont évidents au niveau des avancées scientifiques, d’un leadership visionnaire et de la précision de la programmation. La combinaison de ces puissants facteurs signifie que les personnes vivant avec le VIH peuvent désormais vivre plus longtemps et en bonne santé, protéger leurs partenaires contre l’infection au VIH et permettre à leurs enfants de ne pas être infectés par le virus.

Mais c’est une tâche compliquée d’imaginer à quoi la fin du sida pourrait ressembler. Pour répondre à cette question complexe, l’ONUSIDA et The Lancet ont créé une commission chargée de lui trouver des réponses.

Message pour la journée mondiale de lutte contre le sida 2013, Michel Sidibé, Onusida.

Le Conseil national du sida constate avec préoccupation l’absence de résultats significatifs dans les autres domaines d’action en faveur du dépistage. La stratégie annoncée d’élargissement de l’offre de dépistage en population générale s’est heurtée à des obstacles aujourd’hui documentés, et doit désormais être rapidement questionnée à la lumière des nouvelles connaissances. Par ailleurs, la rénovation du dispositif des CDAG et des CIDDIST et l’évolution souhaitée de leurs missions apparaît totalement bloquée.

> Journée mondiale de lutte contre le sida : outils innovants et stratégies de dépistage, CNS.

A la veille de cette Journée Mondiale 2013, AIDES et Coalition PLUS n'ont donc pas de raison de se réjouir. "Loin des discours triomphalistes, nous voulons porter la voix de ces millions de malades qui attendent toujours que la communauté internationale tienne ses engagements" explique Aliou Sylla, vice-président de Coalition PLUS. "Il y a urgence" confirme Bruno Spire, Président de AIDES. "Nous n'y arriverons pas sans une volonté politique forte et de nouvelles sources de financements."

> 1 décembre 2013 : La fin justifie les moyens, Aides.

De nombreuses modélisations scientifiques le démontrent : nous avons désormais les moyens techniques pour mettre un terme à l'épidémie de sida. Grâce aux traitements, à une bonne prise en charge, les risques de transmission deviennent quasiment nuls. En permettant un accès universel à ces traitements (et en garantissant aux malades le respect de leurs droits fondamentaux), nous pouvons arriver à l’objectif « zéro contamination » en 30 ans. Le virus n'aura certes pas disparu, mais l'épidémie régressera rapidement jusqu'à devenir résiduelle et marginale.

> Ton traitement : TULORAPA 200mg, Aides

Plus généralement, c’est tout le dispositif de la couverture santé des étrangerEs qui est à revoir, il est en effet nécessaire d’en finir avec l’Aide Médicale d’Etat, mécanisme discriminant réservé à une catégorie bien précise de personnes extrêmement précaires et dont l’accessibilité et la portée n’ont cessées d’être rognées au fil des années. 

Les étrangerEs malades en situation irrégulière doivent pouvoir bénéficier de la CMU, déjà en 2010, l’IGAS se prononçait en ce sens, confirmant l’expertise associative en préconisant de «revisiter la distinction entre AME et CMU».

> étrangerEs malades : expulser, c’est tuer, Act Up - Paris

Dans un contexte général de précarité accrue par des choix politiques d’austérité, supposés contrer la « crise économique », les premierEs frappéEs sont les plus précaires. Or, le lien ténu entre précarité et VIH est avéré : le manque de ressources, l’insécurité sociale entravent les progrès médicaux, exposent aux contaminations, et parallèlement l’infection à VIH, ses répercussions sur l’état de santé général et les stigmatisations et l’isolement qu’elle induit sont facteurs de précarité.

> Sida : la précarité tue, Act Up - Paris

La futur mise à disposition des seringues auprès des injecteur/rices incarcéréEs est une stratégie reconnue pour son efficacité par l’ensemble des experts travaillant sur le VIH/ sida et les hépatites. La mise en place de programmes d’échange de seringues dans les prisons est donc une priorité absolue si l’on veut protéger les prisonnierEs des contaminations.

> Prison : Urgence sanitaire, Act Up-Paris

La Journée mondiale de lutte contre le sida se déroule ce 1er décembre sous le thème « Objectif Zéro : zéro transmission, zéro préjugé, zéro décès ». Ce slogan sonne comme une provocation en France où le nombre d’infections au VIH continue d’augmenter chez les homosexuels.

VIH : Combien de personnes infectées avant que la ministre de la santé agisse?, Warning.