Pour faire la part entre le fantasme et la réalité concernant cette pratique et ses risques sanitaires, AIDES, en partenariat avec Sidaction, l' Inserm -Cermes3 et l'Association des médecins gays, a décidé de lancer en 2012 une enquête qualitative (réalisation d'entretiens) auprès de slameurs et d'acteurs du soin et de la prévention en contact avec cette population. Cette enquête permet d'identifier les besoins des personnes concernées, de mieux comprendre la pratique, et donner matière à réflexion sur le lien entre sexualité et consommation de produits psychoactifs.

Téléchargez le dossier sur le site de Aides.