Au cours de ces dernières années, les connaissances ont très rapidement progressé en ce qui concerne l'infection par le VHC. De nouvelles molécules ont été développées, ayant permis d'accroitre de façon spectaculaire les taux de réponse au traitement des patients mono-infectés.

Chez les patients co-infectés par le VIH et le VHC, la prise en charge apparait plus complexe. Il existe en particulier de nombreuses interactions entre antirétro- viraux et anti-protéases du VHC qui apparaissent souvent difficiles à anticiper.

Les résultats de plusieurs essais thérapeutiques réalisés chez ces patients seront disponibles en fin d'année 2012, qui apporteront, nous l'espérons, des réponses aux nombreuses questions qui persistent. Mais, d'ores et déjà, les premiers résultats disponibles suggèrent une efficacité très prometteuse de ces traitements.

Aussi, dès à présent, de nombreux praticiens, parfois face à l'impatience et/ou à l'insistance de leurs patients, initient ces traitements malgré leur complexité sans disposer de réelles recommandations sur lesquelles s'appuyer. Vouloir ne pas retarder la mise en oeuvre d'un traitement dès lors qu'il semble indiqué peut aujourd'hui être source de perplexité chez les professionnels en charge de cette pathologie...

C'est la raison pour laquelle, afin d'aider ces professionnels et dans l'attente de recommandations officielles et basées sur les résultats des essais en cours, la SPILF, la SFLS, l'AFEF et la SNFMI ont souhaité apporter leur soutien à l'initiative du Comité d'Organisation d'adapter les récentes recommandations de l'AFEF sur le traitement de l'hépatite C chez les mono-infectés, au domaine de la co-infection.

Cette réunion sera l'occasion d'éditer un «position statement» qui bien que provisoire permettra de se repérer dans une prise en charge coordonnée et pluriprofessionnelle. 

Dominique Salmon, Christian Rabaud, Eric Billaud, Georges-Philippe Pageaux, Eric Rosenthal.

> Journées Scientifiques en Infectiologie, Jeudi 29 novembre 2012 à l’ASIEM, 6 rue Albert de Lapparent 75007 Paris.

> Inscriptions sur : http://workshop-coinfection.quadrature.fr