Le 20 Avril dernier, le TRT-5 a  rencontré  la  Direction Générale de la Santé qui nous a fait part d'un ensemble de pistes qui pourrait faire l'objet d'un décret en Conseil d'Etat qui sera soumis aux professionnels concernés et au TRT5.

Nous sommes bien conscients qu'il s'agit d'un travail de long court (avec un délai d'application au mieux estimé à fin 2011)  et que ces modifications réglementaires ne suffiront pas pour répondre à tous les cas de ruptures. 

Néanmoins, nous pouvons aujourd'hui affirmer que le dossier évolue dans le sens que nous souhaitons.

Nous  remercions l'ensemble des personnes mobilisées  de continuer  à diffuser notre questionnaire en ligne

D'autre part, nous avons accentué notre pression pour la mise en place et le suivi de numéros d'urgence en cas de ruptures, par molécule. La dernière liste mise à jour est disponible ci-dessous.