- Dans un entretien accordé à Sida Info Service, Hakima Himmich, présidente de la Conférence et de l'ALCS, souligne l'importance de la tenue de la conférence sur le sol africain, les incertitudes quant au financement des traitements antirétroviraux ainsi que les difficultés liées à la stigmatisation des personnes vivant avec le VIH .

Destination santé détaille les trois sujets qui devraient dominer la conférence : la pérennité des moyens, la qualité du suivi des patients et l'équité dans l'accès à la prévention.

- Pour l'Onusida, la conférence met en vedette les droits de l'homme.

Santé Plus s'interroge sur le pourquoi d'un rendez-vous francophone.

Romandie précise que quelques 1800 travaux seront débattus à cette occasion.

- Pour l'ANCS (Alliance Nationale Contre le Sida) du Sénégal, la tenue de la conférence à Casablanca souligne toute l'importance prise par les échanges Nord-Sud dans le cadre de la francophonie et de la lutte contre le VIH/sida.

- Le site marocain Yabiladi montre qu'à l'heure de la 5e Conférence, le sida est de moins en moins tabou dans ce pays.

- Alain Miguet retrace la première journée de la Conférence pour Sida Info Service.

>>> Casablanca 2010
Toute l'actualité de Casablanca 2010 est sur Vih.org. Les présentations sont disponibles au téléchargement sur le site officiel de la Conférence, les photos de la conférence sur Vu, le regard de Vih.org.