Les résultats de trois études génomiques d'association ont été publiés dernièrement dans Nature et Nature Genetics. Le taux de réponse positive à la bithérapie n'est que de 40% à 50% pour les patients infectés par un VHC de génotype 1, le plus courant dans les pays développés.

L'étude de Suppiah et coll., menée chez des patients d'origine européenne, a cherché, dans un premier temps, à déterminer si des variations génétiques sont liées à la résistance au traitement. Dans un second temps, les plus fortes associations identifiées ont été évaluées dans une phase de réplication. L'étude de Nagaka et coll. a été conduite auprès de patients asiatiques ; celle de Ge et coll. auprès de patients d'origine européenne et africaine.

Quelle que soit l'origine des patients, ces trois études ont identifié des variants génétiques communs dans la région du gène IL28B, variants associés à la réponse au traitement par interféron alpha plus ribavirine.

L'interféron lambda

Ce gène IL28B, situé sur le chromosome 19, encode une protéine, l'interféron lambda3. Les trois interférons lambad1 (gène IL29), lambda2 (gèneIL28A) et lambda3 ont été découverts en 2003. Ils contribueraient à supprimer la réplication de certains virus, dont le VHC.

Le Dr T. O'Brien commente : «La découverte que la réponse au traitement par interféron alpha est associée à une variation génétique affectant l'interféron lambda suggère que ces deux interférons pourraient interagir et jouer des rôles complémentaires dans la suppression du VHC.»

Bibliographie

- IL28B is associated with response to chronic hepatitis C interferon-alpha and ribavirine therapy / V. Suppiah et all. - Nature genetics, 13 septembre 2009, doi : 10.1038/ng.447

- Genome-wide assoiation of IL28B with response to pegylated interferon-alpha and ribavirine for chronic hepatitis C / Y. Tanaka et all. - Nature genetics, 13 septembre 2009, doi : 10.1038/ng.449

- Genetic variation in IL28B predicts hepatitis C treatment induced viral clearance / D. Ge et all. - Nature, 17 septembre 2009, vol. 461, n° 7262, pp. 399-401