Le patient est un homme de 48 ans, bisexuel. Depuis vingt ans, sa consommation d'alcool est excessive (30-40 verres/semaine) mais il ne s'est jamais injecté de drogue et n'a jamais reçu de produits sanguins.

En 2001, on diagnostique une infection par le VIH . En 2003, il est soigné pour une tuberculose. Un traitement antirétroviral est démarré en janvier 2007. Le taux de CD4 est alors de 30/mm3  et la charge virale de 8,3 x 104/ml.

Le bilan hépatique montre des ALAT élevées, à 51 UI/l, mais des taux de phosphatases alcalines et de bilirubine normaux. Les résultats des tests sérologiques et de la PCR révèlent une hépatite A ancienne et sont négatifs pour le VHB et le VHC. L'échographie ne montre pas de signe de maladie hépatique parenchymateuse.

De mars 2007 à janvier 2009, la charge virale devient indétectable, les CD4 restent en dessous de 200/mm et le taux d'ALAT anormal malgré une baisse significative de la consommation d'alcool (2-3 verres/semaine).

VHE de génotype 3

En janvier 2009, la PCR détecte de l'ARN VHE dans le sérum et les selles. Une recherche rétrospective sur des échantillons conservés de sérum et de selles obtenus dans les dix-huit mois précédents permet de découvrir un VHE de génotype 3. La biopsie hépatique montre une cirrhose avec inflammation active.

Les auteurs expliquent que "jusqu"à récemment, on considérait que le VHE ne pouvait donner que des infections aiguës. Dernièrement, des infections chroniques par le VHE avec maladie hépatique progressive ont été rapportées chez des receveurs d'organes (Kamar et all., NEJM, 2008 ; 358 : 811-7) et chez un patient atteint d'un lymphome sous traitement immunosuppresseur (Ollier et all., Ann Intern Med 2009 ; 150 : 430-1)."

Les auteurs soulignent que, chez des patients sous traitement antirétroviral, les atteintes hépatiques dues aux médicaments sont fréquentes, que les tests sérologiques peuvent être non concluants dans ce contexte et que la détection par PCR de l'ARN du VHE est essentielle pour poser le diagnostic.

Bibliographie

Persistent carriage of hepatitis E virus in patients with HIV infection / H. Dalton et all. - New England Journal of Medicine, 3 septembre 2009. - vol. 361, n° 10, pp. 1025-1027.